Recent Submissions

  • Changes in the trophic structure, abundance and species diversity of exploited fish assemblages in the artisanal fisheries of the northern coast, Senegal, West Africa

    Ndour, Ismaila (2014)
    This work investigates the effects of changes in both fishing pressure and the environment on the trophic dynamics, abundance and diversity of species in the artisanal commercial fisheries off the northern coast of Senegal. Using artisanal commercial fishing data (provided by the Centre for Oceanographic Research of Dakar-Thiaroye [CRODT] in Senegal), we identify changes in the catch per unit effort, mean trophic level, biomass trophic spectrum and species diversity between two fishing periods (1990–1999 and 2000–2009). Decreases in mean trophic level, the biomass of high trophic level species and indices of species diversity between 1990 and 2009 were observed in commercial catches. These decreases were then related to changes in fishing pressure, fishing strategy and the combined effects of fishing and environmental factors (as derived from satellite observations). This paper helps to better inform the management of fisheries resources by providing decision makers with more effective biological indicators that incorporate the effects of fishing pressure and environmental change and that are applicable at local, regional and global scales.
  • Amelioration des conditions de vie des crevettes penaeus monodon en elevage semi-intensif par l'application du produit epicin (cas de la société AQUAMEN EF Tsangajoly): Aquaculture et controle de qualite.

    Razafimanantsoa, Valerie Aristide (Universite de Toliara, Institut Halieutique et des Sciences Marines, 2007)
    Presque soixante quinze ans sont écoulés depuis le début de l’élevage moderne des crevettes Pénéides. Jusqu’à maintenant, l’homme ne maîtrise pas encore totalement la conduite de l’élevage. Ce dernier est dû au fait que, il est difficile de reproduire fidèlement le milieu naturel, car il existe des paramètres qu’on ne pourra pas créer ni maîtriser. Mais, pour faire face aux problèmes survenus durant l’élevage, les aquaculteurs tentent toujours de trouver une solution adéquate à chaque problème qu’il rencontre. Dernierèment, ils ont créé un produit issu du milieu naturel pour assurer le nettoyage et le traitement du bassin d’élevage. C’est le produit EPICIN. Ce dernier a été testé dans la ferme de l’AQUAMEN E.F Tsangajoly et les résultats obtenus sont plutôt prometteur. La croissance des crevettes est à peu près la même dans les bassins traités et non traités avec le produit. 22.98g (I3), 15.78 g (I8), 16.77g (I9) [bassins traités] et 13.71 g (S18), 14.19g (S25), 15.01g (S30B), 16.08g (S34) [bassins témoins]. Malgré ces résultats, d’autres études complémentaires devront être faites en parallèle avec l’expérience. Ceci nous permet par la suite, de tirer une conclusion irrévocable sur la faisabilité de ce produit.
  • Influences des parametres physicochimiques sur l’evolution des stades de mues des juveniles de penaeus monodon. cas de la ferme de l’Aqualma Besalampy: Aquaculture et pêche.

    Mamitiana Fabrice (Université de Toliara, Institut Halieutique et des Sciences Marines, 2004)
    La ferme de l’AQUALAMA Besalampy est confrontée à un problème de mue des juvéniles de crevettes Penaeus monodon durant leurs transfert du bassin de pré-grossissement vers les bassins de grossissement. Le pourcentage des crevettes molles dépasse le seuil 10% durant la pêche. On est obligé alors d’arrêter le transfert et de le rapporter à un autre jour. L’arrêt fréquent du programme de transfert perturbe le planning déjà établi par la société. Afin d’essayer de trouver les raisons qui déclenchent spontanément la mue des juvéniles, on a effectué le suivi des paramètres physico-chimique de l’eau (pH, température, salinité, oxygène dissous, profondeur de l’eau, les marées, la gestion d’eau,…) durant l’élevage et durant le transfert. On a constaté alors que le changement brusque d’un des paramètres physico-chimique de l’eau provoque des stress aux juvéniles et déclenchent l’exuviation ou la mue. Les cycles lunaires et les marées sont des phénomènes naturels qui influencent la mue des crevettes. Durant les marées de vives eaux (Nouvelle lune et pleine lune) les crevettes sont en stades dures et les périodes de mues des crevettes sont durant les marées de mortes eaux (Premier quartier et dernier quartier). Pour éviter l’échec du programme de transfert, il faut minimiser les stress que peuvent subir les juvéniles et éviter d’effectuer la pêche durant les périodes de mue des crevettes
  • Impact de la proliferation massive des upogebia dans le canal d'alimentation sur la biosecurite d'une ferme de crevette ( cas de l'aqualma - Besalampy)

    Andrinirina, Patrick Voriasy (Universite de Tulear, Institut Halieutique et des Sciences Marines, 2006)
    Depuis l’assec du canal d’alimentation en 2004 après le passage du cyclone Gafilo, on a constaté une augmentation massive de la densité d’Upogebia spinimanus au sein de la ferme de l’AQUALMA-Besalampy. En cas d’apparition d’une nouvelle maladie des crustacés, ce phénomène constituerait un grand risque en favorisant sa transmission chez les crevettes élevées, voire les consommateurs. Une nouvelle méthode d’approche installée par le laboratoire centrale de l’AQUALMA s’intéresse sur la prévention des risques de maladie liée à la biosécurité, en même temps des crevettes, des consommateurs et de l’environnement. Par conséquent, durant ce 5 mois de stage, des pratiques sur terrain et en laboratoire au moyen de différentes expériences à noter le suivi échantillonnage bimensuel, l’expérience liner, le dragage du fond du canal d’alimentation, le suivi éclosion d’Upogebia et le bioessai concernant la transmissibilité inter espèce par prédation d’Upogebia à juvéniles de crevette sont effectuées pour fournir des données indispensables dans l’étude de cette espèce parasite. A partir des résultats évoqués par ces différents essais, on définit d’abord les priorités d’action pour mener la lutte, ensuite il serait plus facile d’évaluer l’efficacité des traitements expérimentés. Enfin, dans le cadre de la surveillance accrue de la biosécurité dans la ferme de l’AQUALMABesalampy, quelques suggestions sont soulevées pour maîtriser la prolifération massive des parasites dans le canal.
  • Bioecologie des hippocampes dans le Lagon du Grand Recif de Toliara essai d'elevage experimental des hippocampes,des syngnathes et des amphiprions de l'ocean Indien et/ou de la Mediterannee.

    Landy Soambola, Amelie (Universite de Toliara, Insitut Halieutique et des Sciences Marines, 2009)
    Des observations et echantillonnages des hippocampes sont effectues dans le lagon du Grand Recif de Toliara, de l fannee 2006 a 2008, sur les trois especes d fhippocampes inventoriees : Hippocampus borboniensis, H. fuscus et H. histrix. Cette derniere espece est quasi absente dans la capture. H. borboniensis et H. fuscus sont recrutes respectivement a une longueur totale moyenne de 2,4 cm et de 3 cm correspondant a l fage de 3 et de 2 mois. La premiere maturite survient a une longueur totale moyenne de 6,1 cm a l fage de 8 mois pour H. borboniensis et de 5,58 cm a l fage de 8 mois et demi pour H. fuscus. Les deux parametres de croissance obtenus sont de 15,7 cm pour L ‡ (longueur maximale theorique) et 0,6 par an pour K (coefficient du taux de croissance instantane) chez H. borboniensis et de 12,2 cm pour L ‡ et 1 par an pour K chez les H. fuscus. La longevite est estimee a 5,48 ans pour H. borboniensis contre 3,22 ans pour celle H. fuscus. Ainsi, les resultats d fetudes ont donne des informations sur la bioecologie des H. borboniensis et H. fuscus qui courent des dangers de surexploitation. De ce fait, des strategies de gestion sont proposees. De plus, des elevages experimentaux de á H. borboniensis â, de á Amphiprion ocellaris â et de á Syngnathus typhle rondeleti â ont fait l fobjet de notre etude dans le laboratoire au sein de l fInstitut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM de l fUniversite de Toliara, Madagascar), de l fAquarium de La Reunion, de l fEBMR et de l fInstitut Oceanographique Paul Ricard. (I.O.P.R) en France. Les conditions optimales d felevage des especes locales d fH. borbonienis sont rencontrees a une temperature moyenne de l feau a 23 ‹C et une densite de 3 a 7 individus/l. De ce fait, les nouveaux nes de 1,2 cm atteignent une taille juvenile de 6,22 cm a l fage de 2 mois et une taille a la premiere ponte de 10 cm. Les conditions optimales d felevage de Amphiprion ocellaris de l fOcean Indien obtenus se situent a une temperature de l feau a 25 ‹C avec une densite moyenne de 13 individus/l. En effet, les larves arrivent a taille commerciale des stades juveniles apres 3 mois de captivite. Quant aux syngnathes, a une condition optimale d felevage de temperature de 21,9 ‹C et de densite de 0,26 individus/l, les nouveaux nes arrivent au stade juvenile apres 1 mois a 2 mois et 1 semaine. Les resultats des elevages experimentaux sont encourageants avec un taux de survie moyennement eleve pour les trois especes (H. borboniensis, Amphiprion ocellaris et Syngnathus typhle rondeleti) etudiees. Ces elevages de poissons d faquarium sont couples avec la maitrise de cultures planctoniques comme le phytoplancton represente par Chlorella sp., le zooplancton par Brachionus sp., Artemia sp. et les copepodes. La proposition d fapplication en phase active des connaissances obtenues lors de l fetude bioecologique et de l felevage experimental est presente dans la derniere partie de ce manuscrit. Un robuste projet d fecloserie et d fexposition des poissons d faquarium a ete etudie et presente un cout de 354 436 000 Ar.