Sub-communities within this community

Collections in this community

Recent Submissions

  • Manuel de formation et de sensibilisation sur tortues marines, cétacés et poissons cartilagineux reconnaissance des espèces et de leurs statuts

    Bradai, Mohamed Nejmeddine; Ennajar, Samira; Saidi, Béchir; ASCOB-Syrtis (INSTM-Institut National des Sciences et Technologies de la MerTunis, Tunisie, 2021)
    Au cours des dernières décennies, le statut de nombreux vertébrés marins s'est détérioré rapidement au niveau mondial, et plusieurs espèces et populations sont maintenant en danger critique d'extinction. La pêche accidentelle est considérée comme la plus grande menace pour ces taxa. Les élasmobranches constituent le groupe de poissons le plus menacé dans le monde et en Méditerranée. 53 % des espèces méditerranéennes sont très menacées (vulnérables, en danger et en danger critique) et 13 % sont à données insuffisantes (IUCN). Devant cette situation, plusieurs outils de protection ont été élaborés tels que les plans d’action FAO et SPA/RAC et la recommandation GFCM/42/2018/2. Les espèces de l’annexe II concernées par la recommandation CGPM sont parfois pêchées accidentellement et commercialisées. Les dauphins les plus rencontrés en Tunisie sont menacés ; vulnérables ou en danger en Méditerranée selon les évaluations de l’IUCN et listés dans l’annexe II du protocole ASP/DB. De même, les espèces de tortues marines présentes dans les eaux tunisiennes sont également menacées : la caouanne Caretta caretta et la tortue luth Dermochelys coriacea sont vulnérables et la tortue verte Chelonia mydas est en danger (IUCN – Méditerranée). Une confusion dans l’identification des espèces et surtout pour les requins et raies pose problème dans les actions de conservation. A cet effet, une attention particulière a été donnée à la détermination taxonomique des différents taxa concernés dans ce manuel. Ce manuel donne également des informations sur le statut et l’écobiologie de ces espèces. Ce document est préparé pour la mise en œuvre du projet :"Statut des élasmobranches et des tortues marines et des cétacés dans les pêcheries de sennes tournantes et palangre de surface au golfe de Hammamet" exécuté par ASCOB-Syrtis et le laboratoire Biodiversité marine de l’INSTM et ce dans le cadre du mécanisme de support pour combler les principales lacunes dans les connaissances des espèces vulnérables (mammifères marins, oiseaux de mer, tortues de mer et élasmobranches) menacées par la pêche dans les zones prioritaires de la Méditerranée, coordonné par le SPA/RAC en partenariat avec ACCOBAMS, BirdLife international, MEDASSET et IUCN avec un soutien financier de la Fondation MAVA. Ce travail s’insère également dans la mise en œuvre de l’IPOA-SHARK, des plans d’Action Méditerranéens de conservation des poissons cartilagineux, des tortues marines et des cétacés élaborés par le SPA/RAC dans le cadre de la Convention de Barcelone et également du plan national de conservation des tortues marines.
  • First record of the Siphonophore physalia physalis (Linnaeus, 1758) in the gulf of Tunis (Tunisia)

    Fathalli, Afef; Zaafrane, S.; Maatouk, K.; Hafi, O.; Hamza, A.; Missaoui, H. (2020)
    The Portuguese man-of-war Physalia physalis (Linnaeus, 1758), is a pleustonic cnidarian commonly found in the tropical and subtropical areas of the world’s oceans. To date, and to our knowledge no signalization of P. physalis has been reported in Tunisia. In this note, we report for the first time, the presence of P. physalis in Tunisian coast on April 2, 2021. One colony was stranded at Carthage Amilcar beach. Three others were collected alive by fishermen in the open sea in front of Rades and Hammam Lif coasts. The specimens showed an unsymmetrical pneumatophore with a wrinkled longitudinal ridge consisting of a transparent purple-blue membrane, between 15 and 25 cm in length. The tentacles were approximately 50 to 130 cm in length. The presence of P. physalis in the Tunis gulf has coincided with the stranding of the jellyfish Velella velella (Linnaeus, 1758). Given the potential danger of this species for humans, it is essential to integrate it into the monitoring and observation network of the coastline.
  • About new records of the mole crab (Albunea carabus l. 1758, decapoda, anomura, hippoidea) in Tunisian waters (central Mediterranean sea)

    Ennajar, Samira; Saidi, Bechir; Afif, Othman; Bradai, M. Nejmeddine (2020)
    Four observations of the mole crab albunea carabus were registered from 2019 to 2021: one specimen was filmed digging the sand in 5 october 2019 by a scientific citizen in the sandy beach of ghar el melh (northern tunisia); a second specimen was observed in november 2019 on rimel beach (bizerta); the third one was caught by gillnet at 3 m depth in ras kapoudia (east of tunisia) in 1 october 2020 and the fourth one was captured by a fishing rod in 18 april 2021 in menzel horr (east of tunisia). the third specimen (from ras kapoudia) was a female measuring 42.1 mm total length (tl), 19.4 mm carapace length (cl), 21.6 mm carapace width (cw) and 22.7 mm abdominal somites and telson length (stl). no measurements were made for the other specimens. these occurrences confirm well the presence of the species in tunisia, since two carapaces and one cheliped of a. carabus were observed in october 1972 in the bay of tunis.
  • The first record of Lampris guttatus (Brünnich, 1788) in the Tunisian coasts (Central Mediterranean Sea)

    Ennajar, Samira; Saidi, Béchir; Bradai, M. Nejmeddine (2020)
    on 17 May 2021, one specimens of Lampris guttatus (Brünnich, 1788) was captured in Ghar El Melh (Northern Tunisia, Central Mediterranean Sea) by a small scale vessel using gill nets at 3 m depth. This represents the first record of the Opah in the area.
  • Apport de la télédétection très haute résolution pour l’étude diachronique des plages de la région centre Algérienne

    Remmache, Karima; Bachari, N.E.I; Houma, F. (2020)
    L’analyse et la compréhension d’évolutions du rivage est l’une des questions préoccupantes pour les décideurs du littoral afin d’une gestion intégrée des zones côtières et la mise en œuvre des mesures rapides visant à restaurer l’équilibre côtier. A cet effet, l’objectif de cet article est le suivi spatiotemporel du trait de côte et des plages d’une région locale qui contient différents ouvrages maritimes sur une série temporelle de 15ans. Pour cela nous avons eu recours aux images satellites issues de Google earth avec une résolution spatiale de 0.6 m. La méthodologie développée permet une exploitation meilleure des images satellitales Google earth par rapport aux méthodes de téléchargements et repose sur trois méthodes soit directement via Google earth, ou par d’autres logiciels dont Offline Map Maker et Smart GIS. Les techniques du SIG utilisées pour le traitement des images téléchargées nous ont permis de faire une rectification des images Google earth par l’élimination du décalage entre ses fonds spacieux causé par la superposition des dates anciennes et récentes afin de faire une étude diachronique des plages et un diagnostic sur les variations historiques du trait de côte. Les changements de superficie des plages ont été comparés pour déterminer l’évolution entre 2002 et 2017. Les énergies des vagues régissent la réfraction-diffraction des vagues et la concentration de cette énergie sur certaines zones, pour cela nous avons utilisé le modèle SWAN à haute résolution. Selon les résultats obtenus, nous avons constaté la présence d’érosion/ accrétion sur des plages voisines, ainsi nous avons remarqué une concordance entre la distribution des énergies des vagues et l’évolution du trait de côte. Les cartes élaborées représentant chacune une commune de la côte algéroise constitueront des informations clés pour surveiller, valoriser et qualifier les plages
  • Analyse de mesures courantométriques dans le golfe de Hammamet (Tunisie)

    Brahim, Mouldi; Atoui, A.; Sammari, Cherif (2020)
    Le littoral du golfe de Hammamet est menacé par la dégradation naturelle et anthropique. Celle-ci touche la qualité de la vie et les intérêts stratégiques du pays. Les courants marins sont en majeure partie responsable de cette dégradation. Pour comprendre la circulation des eaux dans cette zone, nous avons déployé deux courantomètres. L’évolution du vecteur vitesse et de la direction du courant dus aux phénomènes de haute fréquence (marée) et de basse fréquence (vent, houle et pression atmosphérique) durant la période de l’enregistrement montre que la direction est parallèle à la côte dans les eaux de surface avec une vitesse qui peut dépasser les 20 cm.s-1. Cependant les courants près du fond sont plus faibles mais peuvent dépasser les 10 cm.s-1. Ces courants suivent l’isobathe -20m. Les courants mesures peuvent aussi être associés, en partie près du fond aux courants de la circulation générale des eaux d’origine Atlantique. L’analyse harmonique des niveaux d'eau indique que l'harmonique de la marée M2 est dominante. La marée est semi-diurne dans le Golfe de Hammamet L'analyse par la méthode de la fonction empirique orthogonale de la série des vitesses des courants de la marée au niveau de Golfe Hammamet montre que le courant de surface s’oriente vers le nord-est parallèle à la côte avec une vitesse maximale suivant l’axe principal de l’ordre de 5.9 cm.s-1. Le courant près du fond s’oriente vers le nord-ouest et suit l’isobathe -20 m avec une vitesse maximale de l’ordre de 2.2 cm.s-1 . Les courants de surface sont étroitement liés à l’effet conjugué du vent et de la houle et de la pression atmosphérique. La marée joue un rôle assez faible pour la circulation des eaux dans le Golfe de Hammamet. L’analyse des séries temporelles obtenues dans le golfe de Hammamet nous ont permis d’esquisser les caractéristiques dynamiques qui prévalent dans la région d’étude. Il a été démontré le faible marnage (12 cm) et surtout la présence de courants fort (15 cm.s-1) et dont la direction s’alterne entre le Nord et le Sud. L’allure des courants mesurés au large est typique d’une dynamique marquée par une structure tourbillonnaire.
  • Dynamique sédimentaire de la flèche sableuse de Kalaat Andalous (Delta de la Medjerda, Méditerranée)

    Hzami, Abderraouf; Amrouni, Oula; Sabatier, F.; Abdeljaoued, S. (2020)
    Dans le cadre du programme de recherche institutionnel MOSBIOCLIM du LR02INSTM04, une étude multi approches a été entreprise pour suivre l’évolution morphodynamique multi–temporelle de la flèche sableuse de Kalâat Andalous (baie ouest du golfe de Tunis, Tunisie). L’analyse des variations du rivage entre les dates 1882 et 2016 permet de décrire sa genèse rapide dont l’allongement et le déplacement ont contribué à la création d’une lagune côtière. La diminution des apports fluviaux de l’embouchure historique de la Medjerda (Foum El oued) du fait de son avulsion vers le sud et la mise en place de barrages sur le bassin versant expliquent le recul très sévère du rivage EPR (End Point Rate) de -15,95 m±0.17 /an et de la construction de la flèche par redistribution latérale des sédiments charriés par la dérive littorale. A ces observations à long terme nous ajoutons une description morphologique inédite de la bathymétrie des petits fonds réalisée en 2019. La morphologie festonnée des corps sableux suggère un impact quasi frontal des houles lors des tempêtes marines ce qui contribuerait aussi à son ajustement dû au déficit sédimentaire.
  • Répartition du mercure dans les sédiments de surface de l’oued Meliane et de la frange littorale Rades - Rammam lif, golfe de Tunis (Tunisie)

    Yahyaoui, Asma; Ben Amor, R.; Tissaoui, Cherifa; Chouba, Lassaad (2020)
    La frange littorale Rades – Hammam lif est une zone côtière fortement urbanisée et industrialisée exposée depuis longtemps à la contamination par les polluants provenant essentiellement de l’oued Meliane qui constitue la voie principale de la pénétration des ETMs. Le mercure est un élément connu par sa toxicité, il se trouve naturellement sur la terre et aussi dans l’environnement à cause des activités anthropiques intenses. Le Golfe de Tunis est influencé par les apports des principaux cours d'eaux exoréiques, provenant de diverses sources de rejets d'origine domestique, industrielle et agricole. La partie sud-ouest du Golfe de Tunis, en particulier la frange littorale Rades - Hammam lif, subit depuis des années les apports des rejets provenant de l’oued Meliane. La concentration de mercure au niveau de l’oued Meliane s’échelonne de 0,02 à 0,61 (µg.g-1) et de 0,01 à 0,97 (µg.g-1) respectivement pendant la saison estivale et hivernale. Le facteur d’enrichissement indique un enrichissement modéré à extrêmement élevé d’où la pollution provient d’une origine anthropique. Le facteur de contamination montre une contamination considérable à très forte au niveau de l’oued Meliane et les stations du littoral. La répartition spatio-temporelle de Hg varie en fonction des sources de rejets installées sur la zone côtière et sur la bordure de l’oued Meliane ainsi que la direction de la dérive littorale au niveau de la côte.
  • Etude de la croissance et de la structure de la faune associée de l’algue rouge Gracilaria gracilis cultivée dans la lagune de Bizerte (Tunisie)

    Mensi, Fethi; Msihli, Z.; Ben Said, Rafik; Ghanem Boughanmi, N. (2020)
    Une importante faune associée à l’algue rouge Gracilaria gracilis cultivée dans la lagune de Bizerte a été observée. Ce travail qui représente une première étude de la faune associée à l’algue a pour objectif d’étudier la structure et l’interaction de cette faune en fonction de sa biomasse et sa composition biochimique, afin d’établir une stratégie pour sa récolte dans le futur. Le taux de croissance spécifique (TCS) est de 5,60 ±0,60% j-1 ; 3,29±0,50 et 2,55±0,60 % j-1 pour les mois d’avril, mai et juin respectivement et une moyenne durant toute la période de 3,81±0,60%j-1. La quantité de sucre soluble est de 35,42±11,85% j-1 ; 48,86±9,16 % et 34,12±8,47 % pour les mois d’Avril, Mai et Juin respectivement et une moyenne durant toute la période de 39,46±9,92 %. La quantité de protéines est de 21,96±5,15%; 18,56±1,90 % et 21,90±1,74 % pour les mois d’avril, mai et juin respectivement et une moyenne durant toute la période de 20,81±2,92 %. Au total, nous avons trouvé six groupes zoologiques qui sont les crustacés amphipodes, les crustacés isopodes, les mollusques, les cnidaires, les annélides polychètes et les échinodermes. Les classes dominantes sont les amphipodes et les isopodes dont l’espèce Idotea balthica est la plus dominante durant la période de culture. L'abondance de l’isopode (Idotea balthica) est positivement corrélée aux différentes réponses étudiées (TCS , protéines et R-phycoérythrine). En conclusions, pour une exploitation durable de la culture de G. gracilis, en se basant sur l’adéquation entre le TCS, la composition biochimique et la faune associée (nombre d’individus et types d’espèces), nous proposons de commencer la culture au mois de mars et de faire la récolte, selon un plan déterminé, à la fin du mois de mai.
  • Mise en évidence de l’endogenie du comportement locomoteur d’Orchestia gammarellus (crustacea : amphipoda ; talitridae) en situation d’allopatrie

    Jelassi, Raja; Ayari, A.; Bohli-Abderrazek, D.; Nasri-Ammar, K. (2020)
    Le rythme de l'activité locomotrice de la population d'Orchestia gammarellus collectée au niveau des berges de la lagune de Ghar El Melh a été enregistré au laboratoire sous obscurité constante pendant quatre saisons. Les résultats ont révélé que la mortalité la plus élevée est obtenue en hiver. D’autre part, les actogrammes en double plot montrent la présence d'une nette dérive à droite; celle-ci est bien prononcée en été. De plus, une variabilité interindividuelle du rythme locomoteur a été également observée quelle que soit la saison, avec la présence en majorité des profils plurimodaux. Deux composantes, ultradienne et circadienne, ont été mises en évidence durant les quatre saisons. Par ailleurs, les individus d'O. gammarellus sont statistiquement moins actifs en été. Durant cette même saison, le rythme de l'activité locomotrice est plus stable et mieux défini.
  • Etude de l’helmithofaune de Trigla Lucerna provenant de la région de Kallat El Andalous (Tunisie)

    Jouini, Jihène; Bouguerra, S.; Gargouri, L. (2020)
    124 spécimens de Trigla lucerna ont été échantillonnés au niveau du port de pêche de Kalâat El Andalous durant l’année 2018. L’examen des helminthes chez ces échantillons nous a permis d’identifier 2 espèces de Nématodes (Hysterothylacium fabri et Anisakis sp.), 1 espèce de Monogène (Trochopus pini), 1 larve de Cestode (Scolex pleuronectis) et 1 Digène (Lecithochirium musculus). Le parasite dominant chez T. lucerna est H. fabri avec une fréquence parasitaire de l’ordre de 56,45% ; le Monogène T. pini (P : 18,5 %) et le cestode S. pleuronectis (P : 16,93 %) sont des espèces satellites ; le digène L. musculus (P : 7,25%) et Anisakis sp. (P : 0,8 %) sont des espèces rares. L’examen de la distribution des parasites au sein de l’hôte a révélé que certaines espèces (T. pini, L. musculus, Anisakis sp) sont spécifiques d’un seul site ; S. pleuronectis semble être moins exigeant et occupe deux sites, par contre H. fabri est une espèce généraliste qui se rencontre dans différents organes de son hôte. L’étude des infracommunautés parasitaires a montré que la majorité des poissons (95%) abritent une ou deux espèces d’helminthes ; les infracommunautés sont donc pauvres.
  • Redescription et répartition géographique de Ligia italica (crustacé, isopode) en Tunisie

    Laifi, Nermine; Ben Souissi, E.; Gabsi, F.; Medini-Bouaziz, L. (2020)
    Ligia italica n’a jamais fait l’objet d’études approfondies en Tunisie. Une redescription morphologique de cette espèce est réalisée. Des sorties de prospection et de collecte, effectuées sur presque tout le littoral tunisien, ont permis de délimiter son aire de répartition géographique et de définir les types de biotopes auxquels cette espèce est inféodée
  • Evaluation de la qualité biochimique et chimique de la masse viscérale de la palourde Venerupis decussata provenant de différentes régions du littoral Tunisien

    Chouba, Lassaad; Telahigue, Khaoula; Rabeh, I.; Tissaoui, Cherifa; Hajji, T. (2020)
    La palourde Venerupis decussata (Linnaeus, 1758) est un bivalve très exploité dans le milieu naturel. Elle est repartie le long du littoral tunisien avec une importante concentration au nord et au sud. Elle compte avec la moule parmi les espèces les plus disponibles en Tunisie. L’étude de la composition en métaux traces toxiques (Cd, Pb, et Hg), en oligo-éléments (Ca, K, Na, Mg, Cu, Zn, Fe et Mn), en lipides, en acides gras et en protéines de la masse molle de V. decussata provenant de différentes régions de la Tunisie a été réalisée dans ce travail. L’échantillonnage a été effectué au niveau de cinq zones (deux au nord et trois au sud). Au total, 80 spécimens ont été analysés de chaque zone durant les années 2016 et 2017. Les dosages des métaux ont été réalisés par spectrométrie d’absorption atomique, les acides gras par chromatographie en phase gazeuse et les protéines par la méthode de Kjeldahl. Les résultats obtenus ont révélé des différences significatives entre les teneurs en fer, en zinc et en manganèse (p < 0,05) dans la masse viscérale des palourdes en fonction des sites de prélèvement. Les taux calculés des lipides et des protéines ont montré des variations non significatives entre le nord et le sud. Les valeurs ont oscillé entre 48 et 58 % pour les protéines et entre 3 et 5 % pour les lipides. Le profil lipidique obtenu a permis l’identification de 15 acides gras avec des pourcentages variant entre 28 et 36,5 % pour les acides gras saturés (AGS), entre 29,6 et 35,6 % pour les acides gras monoinsaturés (AGMI) et entre 12,0 et 17,5 % pour les acides gras polyinsaturés (AGPI). Le rapport oméga6/oméga3, considéré comme un important indice dans la qualité nutritionnelle lipidique, a montré une variation selon les zones, avec des valeurs situées entre 1,8 et 4,3.
  • Demography and social structure of resident population of bottlenose dolphin Tursiops truncatus (Montagu, 1821) in Tunisian North-eastern coasts

    Ben Messaoud, Rimel; Cherif, Mourad; Koched, Wael; Zaara, K.; Ben Moumene, Y. (2020)
    The study of demographic parameters and social structure of vulnerable marine mammal populations is critical to assess their ecology and take conservation measures. In Tunisia, Data of bottlenose dolphin (Tursiops truncatus, Montagu 1821) social structure is lacking. This study describes group organization and social affiliation of these species. Surveys were assessed from 2017 to 2018 in the Tunisian North-eastern coasts. A total of 221.5 survey hours resulted from 79 surveys which only 35 surveys are on contact with 45 identified dolphins. Bottlenose dolphins were observed in all seasons. Seasonality was evident, with more encounters during the summer and fall. Groups encountered can include adults and immatures. Group size depend on group composition: groups with immature dolphins and groups formed only by adults were significantly different (Kruskal–Wallis test, p < 0.001). Encountered individuals are living in a fission-fusion society in which companionships are frequently change temporal analyses justify this observation with “casual acquaintance” as the best-fit model. The variability of social affiliations seems to be related to changes in groups composition and especially to the presence of immatures. Similarly, these affiliations seem to be dependent on the availability of prey or the presence of purse seiners in the bottlenose dolphin distribution area.
  • Inventaire des delphinidés dans la région Est de la Tunisie (Teboulba) : suivi de la répartition spatiale, démographie et éthologie

    Ben Messaoud, Rimel; Cherif, Mourad; Koched, Wael; Zaara, K.; Ben Moumene, Y. (2020)
    Peu d’efforts ont été consentis pour le suivi des populations de delphinidés le long des côtes Est de la Tunisie considérées comme un écosystème côtier très productif et propice à l’installation d’une faune cétologique riche. Ce travail est une première contribution à l’étude des delphinidés de cette zone qui étaient seulement documentés par des signalisations d’échouage. Les principaux résultats montrent que la zone prospectée abrite deux espèces de delphinidés occupant deux écotypes différents. Au total 91 groupes de Tursiops truncatus, 9 groupes de Stenella coeruleolba et 3 groupes mixtes de Stenella et Tursiops ont été observés. La taille des groupes de Tursiops était moins large que celle de Stenella. La taille de groupe de ces deux espèces varie en fonction de la profondeur, la distance à la côte et l’occurrence d’immatures. Les deux espèces occupent différemment la zone d’étude où Tursiops allouent plus de temps à des activités d’alimentation et de déprédation. Par contre Stenella profitent de la zone d’étude pour se socialiser, se déplacer et enfin pour s’alimenter. Ceci nous permet de supposer que la zone Est de la Tunisie est une aire d’importance pour les delphinidés
  • Records of elasmobranch species from the Kerkennah archipelago in Tunisia (Central Mediterranean)

    Taktek, Ibtissem; Marouani, Sondes; Karaa, Sami; Jarboui, Othman (2020)
    This work is the first contribution to study the diversity of elasmobranchs in the Kerkennah islands (Gulf of Gabès, Southern Tunisia). Here we report on elasmobranches’ species examined during fish landing surveys conducted from March to August 2019. Records of seventeen species from the archipelago, including 5 sharks and 12 batoids, are presented. This number represents 35.41% of the species of elasmobranchs reported in the Gulf of Gabès, which is equal to 48 species. Among these species, some are seen regularly while others rarely. In addition, the sandbar shark Carcharhinus plumbeus was the most landed species. Information on elasmobranchs diversity from this region is of concern and accurate species identification is crucial to provide information on management measures.
  • Première mention de certains ectoparasites de poissons Téléostéens d’intérêt commercial de la région de Tabarka (Tunisie)

    Guesmi, Héla; Hamdi, I.; Ben Mansour, Bouchra; Hamdi (2020)
    L’étude de 550 poissons Téléostéens appartenant à 8 espèces différentes provenant essentiellement de la région de Tabarka , nous a permis de récolter 4 espèces de copépodes ,3 espèces d’isopodes, une espèce de sangsue et deux espèces de Monogènes . L’identification et la description des différentes espèces parasites nous a permis de décrire pour la première fois de nouvelles associations hôtes-parasites. En effet, ce travail nous a permis de signaler pour la première fois dans le monde l’infestation de Mullus surmuletus par Microcotyle sp et de Ceratothoa oestroides par Spicara smaris. C’est également la première mention dans le monde de Pontobdella muricata sur Sciaena umbra et sur Phycis phycis
  • Sur l’expansion de la crevette royale grise Penaeus aztecus (Ives, 1904) en Méditerranée et sa première observation au Nord de la Tunisie

    Ben Abdallah, Olfa; Ben Hadj Hamida, Nader; Chouikh, A.S.; Abidi, D.; Missaoui, Hechmi (2020)
    Un spécimen mâle de la crevette royale grise Penaeus aztecus Ives, 1891, une espèce de l’Atlantique Ouest, a été capturé par chalut de fond le long de la côte Nord de la Tunisie (Méditerranée centrale). Ce spécimen a été observé au niveau des captures de la chevrette Parapenaeus longirostris à la fin du mois de juillet 2020. En se basant sur la revue de la littérature et les informations récentes, l’aire de répartition de la crevette royale grise exotique Penaeus aztecus en mer Méditerranée a été ainsi présentée.
  • La pêcherie de la mendole Spicara maena dans la région Nord de la Tunisie : Dynamique et état d’exploitation

    Mili, Sami; Ennouri, Rym; Khoufi, Widien; Troudi, D.; Guesmi, B. (2020)
    Une exploitation rationnelle d’une espèce demande d’une part d’acquérir les paramètres biologiques ; d’autre part elle nécessite la connaissance des paramètres d’évaluation de stock. Les données recueillies sur Spicara maena, provenant de la pêche côtière en 2018 dans le nord de la Tunisie (Bizerte) ont permis de décrire lesaspects bio-dynamiques de cette espèce. L’analyse des débarquements indique que la mendole S. maena est une espèce commune au nord de la Tunisie particulièrement dans la région de Bizerte. Les tailles des captures montrent une structure uni-modale avec une moyenne de 16,25± 1,07 cm. L’évolution de la sex-ratio en fonction des tailles montre un passage de la dominance des femelles en faveur de celle des mâles. La sex-ratio globale est de 77%. La relation taille-masse affiche une allométrie minorante (b=2,652) chez les mendoles et une absence de différence entre les deux sexes. L’estimation de la taille de maturité sexuelle (L50), réalisée moyennant deux méthodes, a montré que la maturité chez la mendole (sexes confondus) est atteinte à 13,22 cm. Le profil de mortalité par pêche montre que l’exploitation cible principalement la fraction adulte de l’espèce avec un taux de 0,7. L’analyse des rendements par recrue a montré que le stock de mendoles dans la région nord de la Tunisie est en état de sous-exploitation.
  • Morphology and histology of the liver of Oblada melanura (Linnaeus, 1758) (Teleostei: sparidae) in tripoli coast, Western Libya

    Shtewi, Hanan; Abusrer, S. (2020)
    The morphological and histological characteristics of the fish liver varies among species. No specific model described the liver of Teleostei. ‘Oblada melanura’ which is the most common sparid fish species in the Libyan markets with significant economic effects. The aim of This study aim to describe anatomical and histological structure of the liver of O. melanura. 215 specimens, with a total length ranged from 127 to 261 mm and the liver weight from 0.10 to 4.53 g, were obtained from Tripoli coast. The livers were fixed in 10% formalin, then sectioned at 7 µm and stained with hematoxylin and eosin and PAS. Morphologically, the liver is a triangle shaped with two lobes, bigger anterior and smaller posterior and has two surfaces: smooth dorsal and lobular ventral. Histologically, the largest proportion is the liver tissue, while the smallest is the pancreatic tissue, as well, blood vessels and bile ducts. The hepatocytes are polygonal, with spherical nucleus and a dark prominent nucleolus. Pancreatic tissue was observed in visceral portion of liver, formed by pancreatic exocrine acini, whilst no endocrine tissue found in the liver tissue. This study concluded that the exocrine gland of the pancreas of O. melanura found inside the liver tissue

View more