Show simple item record

dc.contributor.authorBradai, Mohamed Nejmeddine
dc.contributor.authorEnnajar, Samira
dc.contributor.authorSaidi, Béchir
dc.coverage.spatialGolfe de Hammamet, Tunisieen_US
dc.coverage.spatialMéditerranéeen_US
dc.date.accessioned2021-12-02T10:12:31Z
dc.date.available2021-12-02T10:12:31Z
dc.date.issued2021
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1834/41741
dc.description.abstractAu cours des dernières décennies, le statut de nombreux vertébrés marins s'est détérioré rapidement au niveau mondial, et plusieurs espèces et populations sont maintenant en danger critique d'extinction. La pêche accidentelle est considérée comme la plus grande menace pour ces taxa. Les élasmobranches constituent le groupe de poissons le plus menacé dans le monde et en Méditerranée. 53 % des espèces méditerranéennes sont très menacées (vulnérables, en danger et en danger critique) et 13 % sont à données insuffisantes (IUCN). Devant cette situation, plusieurs outils de protection ont été élaborés tels que les plans d’action FAO et SPA/RAC et la recommandation GFCM/42/2018/2. Les espèces de l’annexe II concernées par la recommandation CGPM sont parfois pêchées accidentellement et commercialisées. Les dauphins les plus rencontrés en Tunisie sont menacés ; vulnérables ou en danger en Méditerranée selon les évaluations de l’IUCN et listés dans l’annexe II du protocole ASP/DB. De même, les espèces de tortues marines présentes dans les eaux tunisiennes sont également menacées : la caouanne Caretta caretta et la tortue luth Dermochelys coriacea sont vulnérables et la tortue verte Chelonia mydas est en danger (IUCN – Méditerranée). Une confusion dans l’identification des espèces et surtout pour les requins et raies pose problème dans les actions de conservation. A cet effet, une attention particulière a été donnée à la détermination taxonomique des différents taxa concernés dans ce manuel. Ce manuel donne également des informations sur le statut et l’écobiologie de ces espèces. Ce document est préparé pour la mise en œuvre du projet :"Statut des élasmobranches et des tortues marines et des cétacés dans les pêcheries de sennes tournantes et palangre de surface au golfe de Hammamet" exécuté par ASCOB-Syrtis et le laboratoire Biodiversité marine de l’INSTM et ce dans le cadre du mécanisme de support pour combler les principales lacunes dans les connaissances des espèces vulnérables (mammifères marins, oiseaux de mer, tortues de mer et élasmobranches) menacées par la pêche dans les zones prioritaires de la Méditerranée, coordonné par le SPA/RAC en partenariat avec ACCOBAMS, BirdLife international, MEDASSET et IUCN avec un soutien financier de la Fondation MAVA. Ce travail s’insère également dans la mise en œuvre de l’IPOA-SHARK, des plans d’Action Méditerranéens de conservation des poissons cartilagineux, des tortues marines et des cétacés élaborés par le SPA/RAC dans le cadre de la Convention de Barcelone et également du plan national de conservation des tortues marines.
dc.language.isofren_US
dc.publisherINSTM-Institut National des Sciences et Technologies de la Meren_US
dc.subject.otherTortues marinesen_US
dc.subject.othercétacésen_US
dc.subject.otherpoissons cartilagineuxen_US
dc.subject.otherélasmobranchesen_US
dc.subject.otherespèces menacéesen_US
dc.subject.otherCaretta carettaen_US
dc.subject.otherDermochelys coriaceaen_US
dc.subject.otherChelonia mydasen_US
dc.titleManuel de formation et de sensibilisation sur tortues marines, cétacés et poissons cartilagineux reconnaissance des espèces et de leurs statutsen_US
dc.typeBook/Monograph/Conference Proceedingsen_US
dc.contributor.corpauthorASCOB-Syrtisen_US
dc.description.statusPublisheden_US
dc.format.pages103pp.en_US
dc.publisher.placeTunis, Tunisieen_US
refterms.dateFOA2021-12-02T10:12:32Z
html.description.abstractAu cours des dernières décennies, le statut de nombreux vertébrés marins s'est détérioré rapidement au niveau mondial, et plusieurs espèces et populations sont maintenant en danger critique d'extinction. La pêche accidentelle est considérée comme la plus grande menace pour ces taxa. Les élasmobranches constituent le groupe de poissons le plus menacé dans le monde et en Méditerranée. 53 % des espèces méditerranéennes sont très menacées (vulnérables, en danger et en danger critique) et 13 % sont à données insuffisantes (IUCN). Devant cette situation, plusieurs outils de protection ont été élaborés tels que les plans d’action FAO et SPA/RAC et la recommandation GFCM/42/2018/2. Les espèces de l’annexe II concernées par la recommandation CGPM sont parfois pêchées accidentellement et commercialisées. Les dauphins les plus rencontrés en Tunisie sont menacés ; vulnérables ou en danger en Méditerranée selon les évaluations de l’IUCN et listés dans l’annexe II du protocole ASP/DB. De même, les espèces de tortues marines présentes dans les eaux tunisiennes sont également menacées : la caouanne Caretta caretta et la tortue luth Dermochelys coriacea sont vulnérables et la tortue verte Chelonia mydas est en danger (IUCN – Méditerranée). Une confusion dans l’identification des espèces et surtout pour les requins et raies pose problème dans les actions de conservation. A cet effet, une attention particulière a été donnée à la détermination taxonomique des différents taxa concernés dans ce manuel. Ce manuel donne également des informations sur le statut et l’écobiologie de ces espèces. Ce document est préparé pour la mise en œuvre du projet :"Statut des élasmobranches et des tortues marines et des cétacés dans les pêcheries de sennes tournantes et palangre de surface au golfe de Hammamet" exécuté par ASCOB-Syrtis et le laboratoire Biodiversité marine de l’INSTM et ce dans le cadre du mécanisme de support pour combler les principales lacunes dans les connaissances des espèces vulnérables (mammifères marins, oiseaux de mer, tortues de mer et élasmobranches) menacées par la pêche dans les zones prioritaires de la Méditerranée, coordonné par le SPA/RAC en partenariat avec ACCOBAMS, BirdLife international, MEDASSET et IUCN avec un soutien financier de la Fondation MAVA. Ce travail s’insère également dans la mise en œuvre de l’IPOA-SHARK, des plans d’Action Méditerranéens de conservation des poissons cartilagineux, des tortues marines et des cétacés élaborés par le SPA/RAC dans le cadre de la Convention de Barcelone et également du plan national de conservation des tortues marines.en_US
dc.description.refereedRefereeden_US


Files in this item

Thumbnail
Name:
Manuel Formation VF.pdf
Size:
151.0Mb
Format:
PDF

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record