Show simple item record

dc.contributor.authorChaieb, Olfa
dc.coverage.spatialTunisieen_US
dc.date.accessioned2022-02-16T10:12:00Z
dc.date.available2022-02-16T10:12:00Z
dc.date.issued2003
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/1834/41844
dc.description.abstractLa variabilité génétique des tortues marines de l’espèce Caretta caretta ainsi que des tortues d’eau douce de l’espèce Mauremys leprosa dans les eaux tunisiennes, a été appréhendée par une approche allozymique. Douze systèmes enzymatiques codés par 17 loci chez Caretta caretta et 15 loci chez Mauremys leprosa ont été analysés. Chez Caretta caretta, sept loci se sont révélés polymorphes : Es-3, Got-1, G6pd-1, Idh-1, Mdh-1, Pgd-1 et Sdh-1. Chez Mauremys leprosa, huit loci se sont révélés polymorphes : Es-3, Got-1, Gpi-1, G6pd-1, Idh-1, Mdh-1, Pgd-1 et Sod-1. Ce travail a montré chez Caretta caretta, une variabilité génétique relativement élevée en comparaison avec d’autres études, ceci reflèterait la taille efficace de la population méditerranéenne de la caouanne. De plus, une identité génétique quasi-totale a été enregistrée entre les populations de nouveau-nés pondus au cours de la même saison. Ceci témoigne fort probablement du retour de la même femelle nidifiante au cours de la même saison de ponte. L’examen des génotypes à l’intérieur de chaque ponte montre une déviation significative des fréquences génotypiques observées par rapport aux proportions mendéliennes, ce qui confirme la paternité multiple (au minimum 2 mâles par nid) dans les quatre pontes. Chez Mauremys leprosa, une variabilité génétique assez élevée a été enregistrée au cours de ce travail. Ceci témoignerait de l’importance de la taille des populations des tortues d’eau douce de l’espèce Mauremys leprosa en Tunisie. D’autre part, des différences peu significatives entre les six populations ont été remarquées, ce qui suggère que ces populations appartiennent à la même espèce d’eau douce. Enfin, cette étude nous a permis de conclure à une structuration géographique de la variabilité génétique chez les populations de Mauremys leprosa. En effet, la population de oued Abid, relativement, la plus éloignée génétiquement du reste des populations, provient d’un petit oued isolé des autres. Quant aux populations du Sud ainsi que celles du Centre, la faible divergence génétique entre les populations de la même région pourrait s’expliquer par un flux génétique continu facilité par des déplacements aquatiques et/ou terrestres des tortues. Il est intéressant de continuer cette étude par l’analyse d’autres populations tunisiennes en comparaison avec des populations d’autres pays. Dans cette optique, un nombre plus élevé de systèmes enzymatiques ainsi que d’autres marqueurs génétiques seront étudiés.
dc.language.isofren_US
dc.publisherUniversité du Centre. Institut Supérieur de Biotechnologie de Monastiren_US
dc.subject.otherCaretta carettaen_US
dc.subject.otherMauremys leprosaen_US
dc.subject.otherallozymesen_US
dc.subject.othervariabilité génétiqueen_US
dc.subject.otherflux géniqueen_US
dc.subject.otherstructuration géographiqueen_US
dc.subject.othergénétiqueen_US
dc.subject.othertortues marinesen_US
dc.subject.othertortues eau douceen_US
dc.subject.othertortues dulçaquicolesen_US
dc.subject.otherEmys orbicularisen_US
dc.subject.otherDistribution géographiqueen_US
dc.titleEtude de la variabilité génétique des tortues marines Caretta caretta et des tortues dulçaquicoles Mauremys leprosa dans les eaux Tunisiennes.en_US
dc.typeThesis/Dissertationen_US
dc.description.degreeMastersen_US
dc.format.pages81pp.en_US
refterms.dateFOA2022-02-16T10:12:10Z
html.description.abstractLa variabilité génétique des tortues marines de l’espèce Caretta caretta ainsi que des tortues d’eau douce de l’espèce Mauremys leprosa dans les eaux tunisiennes, a été appréhendée par une approche allozymique. Douze systèmes enzymatiques codés par 17 loci chez Caretta caretta et 15 loci chez Mauremys leprosa ont été analysés. Chez Caretta caretta, sept loci se sont révélés polymorphes : Es-3, Got-1, G6pd-1, Idh-1, Mdh-1, Pgd-1 et Sdh-1. Chez Mauremys leprosa, huit loci se sont révélés polymorphes : Es-3, Got-1, Gpi-1, G6pd-1, Idh-1, Mdh-1, Pgd-1 et Sod-1. Ce travail a montré chez Caretta caretta, une variabilité génétique relativement élevée en comparaison avec d’autres études, ceci reflèterait la taille efficace de la population méditerranéenne de la caouanne. De plus, une identité génétique quasi-totale a été enregistrée entre les populations de nouveau-nés pondus au cours de la même saison. Ceci témoigne fort probablement du retour de la même femelle nidifiante au cours de la même saison de ponte. L’examen des génotypes à l’intérieur de chaque ponte montre une déviation significative des fréquences génotypiques observées par rapport aux proportions mendéliennes, ce qui confirme la paternité multiple (au minimum 2 mâles par nid) dans les quatre pontes. Chez Mauremys leprosa, une variabilité génétique assez élevée a été enregistrée au cours de ce travail. Ceci témoignerait de l’importance de la taille des populations des tortues d’eau douce de l’espèce Mauremys leprosa en Tunisie. D’autre part, des différences peu significatives entre les six populations ont été remarquées, ce qui suggère que ces populations appartiennent à la même espèce d’eau douce. Enfin, cette étude nous a permis de conclure à une structuration géographique de la variabilité génétique chez les populations de Mauremys leprosa. En effet, la population de oued Abid, relativement, la plus éloignée génétiquement du reste des populations, provient d’un petit oued isolé des autres. Quant aux populations du Sud ainsi que celles du Centre, la faible divergence génétique entre les populations de la même région pourrait s’expliquer par un flux génétique continu facilité par des déplacements aquatiques et/ou terrestres des tortues. Il est intéressant de continuer cette étude par l’analyse d’autres populations tunisiennes en comparaison avec des populations d’autres pays. Dans cette optique, un nombre plus élevé de systèmes enzymatiques ainsi que d’autres marqueurs génétiques seront étudiés.en_US


Files in this item

Thumbnail
Name:
DEA-2003-Olfa Chaieb.pdf
Size:
930.8Kb
Format:
PDF

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record