• Analyse des exportations algériennes des produits frais issus de la pêche : Cas de la wilaya d’El Tarf.

      Bensaâd Bendjedid, Lamia; Kaddour, A.; Sadour, C.; Rachedi, Mounira (2021)
      Bien que le commerce international des produits de la pêche et de l’aquaculture soit dominé par les pays développés, ces dernières années les exportations en provenance des pays en développement ont affiché une croissance soutenue. Cependant contrairement à la tendance mondiale observée, les exportations algériennes de ces produits n’ont cessé de régresser depuis 2008. La présente étude est une recherche documentaire décrivant la situation des exportations des produits halieutiques algériens à une échelle locale au niveau de la wilaya côtière d’El Tarf. Elle consiste en une analyse synthétique de données statistiques officielles fournies par la Direction de la Pêche et des ressources Halieutiques de la wilaya concernée. A travers cette enquête nous avons pu déterminer les points suivants : la quantité annuelle moyenne et la structure des exportations de la wilaya d’El Tarf, les principaux marchés destinataires de ces denrées ainsi que les principales espèces négociées. Enfin, nous avons constaté qu’aucune croissance significative de de la filière exportation n’a été enregistrée sur l’ensemble de la période 2015- 2019.
    • Essai de captage des naissains de moules dans la baie de Bou-ismail.

      Brahimi, Sihem; Bouyakoub, Imene; Taounza, Rédha; Boudjenah, Mustapha; Morsli, Hadi; Koheil, A.; Centre National de Recherche et de Développement de la Pêche et de l'Aquaculture (Algérie) (2021)
      L’essai de captage des naissains de la moule d’élevage Mytilus galloprovincialis (Lamarck, 1819) a été réalisé au niveau de la ferme conchylicole « Cultures marines » située dans la baie de Bou Ismail. Les prototypes captage utilisés sont constitués de plusieurs matériaux et installés verticalement sur les filières mytilicoles entre le mois d’avril et le mois de mai 2018. La mise à terre des capteurs a été effectuée deux mois après. Les résultats obtenus lors de cette expérience révèlent que les cordes de PPE ont été les plus efficaces, en captant 800 naissains par 20 cm de corde, soit un effectif de 8750 naissains pour une production hypothétique de 146 kg de moules.
    • Indicateurs sociodémographiques de la pêcherie algérienne.

      Mennad, Moussa; Bouhadja, Mohamed Amine; Bahria, Dalila; khouas, Bilal; Centre National de Recherche et de Développement de la Pêche et de l'Aquaculture (Algérie) (2021)
      Le présent travail évoque quelques indicateurs socio-démographiques qui sont principalement l’âge moyen, la dépendance au secteur de la pêche, l’attirance de métier de la pêche et le niveau d’instruction. L’objectif principal est de caractériser et de décrire la situation sociale des professionnels de la pêche en Algérie. L’étude a été réalisée à travers des enquêtes sur terrain dans les 12 wilayas à savoir (Tlemcen, Ain-Temouchent, Oran, Chlef, Tipasa, Alger, Boumerdes, Tizi-Ouzou, Bejaia, Jijel, Skikda, et Annaba). L’analyse de l’aspect social a révélé que les patrons et les ramendeurs enquêtés sont des quadragénaires et que la configuration des âges au sein des métiers semble être la même, contrairement à celle des régions qui présentent une similarité à l’exception des mécaniciens. Il apparait que le collectif marin issu d’une famille de pêcheurs a plus d’expérience (environ 3 ans) par rapport à celui qui n’appartient pas à une famille de pêcheurs. Plus de la moitié des enquêtés sont natifs d’une famille de pêcheurs et dans la majorité des cas ils sont embarqués sur des sardiniers. La pluriactivité (autre activité en dehors de la pêche) dans la région Est se prononce forte. Les pêcheurs des chalutiers dans leurs majorités (plus de 80%) sont étroitement liés à la pratique de la pêche. Les patrons algériens enquêtés semblent la catégorie la plus dépendante du secteur de la pêche. La plupart des enquêtés s’orientent vers la formation « capacitaire » et « marin qualifié ». Les aspects sociaux démographiques abordés font apparaitre un intéressement et une attirance pour l’activité de pêche par toutes les structures d’âge le long de la côte algérienne.
    • Etude dynamique des moulières de l'Algérie : La moulière à Perna perna (Linnaeus, 1758) du Figuier, Boumerdes.

      Taounza, Rédha; Brahimi, Sihem; Bouyakoub, Imene; Boudjenah, Mustapha (2021)
      Une étude de la dynamique de la population de la moule Perna perna (Linnaeus, 1758) a été effectuée sur la côte de la Wilaya de Boumerdes (Figuier) de Décembre 2015 à Avril 2017. Les histogrammes de fréquences de taille montrent l'existence d’au moins deux modes par an. L'étude des fluctuations du poids sec, la densité et la biomasse de la population révèlent de grandes variations. Les valeurs les plus importantes de la densité sont enregistrées en automne et en hiver et sont concomitantes à celles de la biomasse.