Les "Notes" de l'institut publient depuis 1925 les courts travaux et les communications préliminaires.

Recent Submissions

  • Sur les modalités de l'empoissonnement en anguilles du lac de Tunis.

    Heldt, Henri; Heldt, Jeanne (Station Océanographique de Salammbô (SOS), 1930)
    Glass eels penetrate the Tunis Lake brought by the currents, either isolated or in small groups of 3, 4 or 5 and took refuge in the mud or in the vegetation. They never leave the area until the time when, sexually mature, they will attempt to migrate to spawning grounds. One should note that if there is of a passage of yellow eels in the lake, it is really of small amounts.
  • Sur la rencontre en Méditerranée du Crabe à sardines: Poybius henslowi Leach, espèce essentiellement Atlantique.

    Heldt, Jeanne (Station Océanographique de Salammbô (SOS)Tunis, Tunisie, 1949)
    The purpose of this paper is to report the presence, twice recorded in the Mediterranean, of a decapods crustacean species so far considered as essentially Atlantic, remanding first the principal regions where Polybius was reported. This pelagic crustacean, mixed to sardines bench, was reported until 1933 on Atlantic coasts to Tarifa in the Gibraltar entry without a clear presence in Mediterranean. This document dating from 1949 describes the encounter of this kind twice in the Western Mediterranean, in the north of Tunisia respectively: La Galite and Cape Bon coast. Heldt provides also a brief description of size and shape of male and female collected and confirm that the area of habitat of the species extends to the Mediterranean area to the meridian of the Cape Bon.
  • Recherches sur la taille et le sexe de la petite Anguille argentée du Lac de l’Ichkeul.

    Gandolfi-Hornyold, A. (Station Océanographique de Salammbô (SOS), 1930)
    The document deals with survey led on 183 eels caught in the Lake Ichkeul including 94 males and 83 females. There were 178 small eels of 30-66 cm in length and of 44-496 g in weight and 5 large silver females measuring 78-103 cm with a weight of 750-2 500 g, thus demonstrates that the eel from Lake Ichkeul can reach considerable size and weight. Of the 178 individuals there were 167 silver eels and 11 yellow eels. Of the 167 silver eels, there were 93 males (37-43 cm and 44-123 g) and 76 females (42-66 cm and 105-496 g).
  • Prophylaxie et traitement des piqûres venimeuses des poissons.

    Phisalix, M. (Station Océanographique de Salammbô (SOS), 1931)
    L’auteur relate quelques espèces vénéneuses: Murène, Rascasse, Vive et Pastenague, décrit leurs mœurs et leurs appareils venimeux et apporte des remèdes symptomatiques.
  • Des langoustines (Nephrops norvegicus Leach) dans les mers tunisiennes.

    Heldt, Henri; Heldt, Jeanne (Station Océanographique de Salammbô (SOS), 1931)
    Ce document reporte les paramètres de la biologie de la reproduction des langoustines (Nephrops norvegicus Leach) et décrit sa répartition géographique des les mers tunisiennes.
  • Sur la prétendue existence du sprat dans les mers tunisiennes.

    Heldt, Jeanne (Station Océanographique de Salammbô (SOS)Tunis, Tunisie, 1952)
    The first part of the work synthesizes studies, notably those of Pelissier (1853), De Fage and Ponzevera (1908) and Seurat (1934), which mentioned in the captures of Tunisian fisheries the Ouzef as the Sprat or Melette, as well as errors on identification of the main species of Clupeid. The second part was dedicated to the description of the Ouzef and its fishery in the Gulf of Gabes (Djerba-Ajim). The conclusion is that the Ouzef is a local appellation of Sadinella aurita mix with young anchovy and Argentine.
  • Sur un procédé nouveau d’aération et de renouvellement de l’eau en aquarium : La trompe SOS.

    Heldt, H. (Tunis, Tunisie, 1925)
    This document deals with a new technique to improve the water circulation and aeration in the aquarium of the oceanographic station of Salammbo which is the pump SOS a device that ensures the continuous supply of air and water in the aquaria without compressor or special canalization
  • Mercierella enigmatica Fauvel et le comblement éventuel du lac de Tunis.

    Heldt, Jeanne (Station Océanographique de Salammbô (SOS)Tunis, Tunisie, 1953)
    Dans ce travail, l’auteur signale la présence d’un annélide serpulien Mercierella enigmatica Fauvel dans le lac nord de Tunis au printemps 1953, et qui s’est multiplié dans cette zone où il forme des récifs massifs émergés menaçant même de combler une partie du lac, notamment au milieu du lac entre la Goulette et à l’îlot Chekly, mais aussi et surtout à l’ouest et au sud-ouest de Chekly. Ce travail cite également les éventuelles activités anthropiques qui seraient à l’origine de ce phénomène.
  • Sur la présence de l'éponge Pellina semitubulosa (Lieberkuhn) O. Schmidt dans le golfe de Tunis.

    Pourbaix, Nelly. (Station Océanographique de Salammbô (SOS), 1931)
    Pellina semitubulosa (Lieberkuhn) O. Schmidt, Reinerides Halichondridae, is reported for the first time in the Gulf of Tunis. Its colonies, high 18 to 20 cm, form thick plates and lives on rocks from the surface area, with fingering and long and slender extensions, purple color on the face exposed to the light. The ectosome is unispiculate, while paucispiculates fibers are found in deeper area. The oxes are slender, curved and have sharp tips, we notice also the presence of small to very small oxes
  • Sur un cas de trifurcation de l’antenne chez Palinurus vulgaris Latr. et sur la persistance de cette malformation après la mue.

    Heldt, Jeanne (Station Océanographique de Salammbô, 1926)
    The regeneration of a triple antenna in a lobster was observed; This malformation was preserved after molting. The mutilated body (antenna) could regenerate resuming its normal size; as it can remain atrophied in other organs. At the time of moulting; the body of the lobster may not take the form of the shell, it can hide neoformations that shall appear during moulting.
  • Les herbiers de posidonies du littoral tunisien: 1. Le golfe de Hammamet.

    Ben Mustapha, Karim; Hattour, Abdallah (Institut National Scientifique et Technique d'Océanographie et de Pêche de Salammbô (INSTOP), 1992)
    Au cours de l'année 1991 avec le support de Greenpeace Méditerranée, l'INSTOP a réalisé une campagne de prospection et d'étude des herbiers de posidonies dans la zone est de la Tunisie, particulièrement la frange littorale allant de jusqu'au sud de Sousse. Cette étude qui s'intéresse à la répartition des prairies de posidonies dans zone d'étude ainsi qu'à son état de santé a révélé la présence de 2 herbiers importants à et à Sousse. La courte durée de la mission n'a pas permi l'étude de tout le golfe de Hammamet, c'est la raison pour laquelle l'effort a été axé sur l'herbier de kélibia. Cet herbier qui atteint au nord la pointe du Cap Bon est en grande partie du type 3. Ses limites profondes sont situées entre 23 et 30 m. Il s'agit d'un herbier ayant une limite franche ou les plages de sédiment non colonisées sont rares. Il est en bonne santé. Le récif barrière de Kélibia est cible d'altération. L'absence de Caulerpa proliféra est liée aussi perturbations graves du milieu. Les herbiers de posidonies constituent un écosystème marin unique au monde que les pays riverains de la Méditerranée se doivent de protéger.
  • Sur la présence de Mercierella enigmatica Fauvel, serpulien d’eau saumâtre dans les eaux très salées du lac de Tunis.

    Heldt, Jeanne (Station Océanographique de Salammbô (SOS), 1944)
    L’auteur a passé en revue les premières signalisations du genre Mercierella dans les eaux douces ou légèrement salées (salinité ne dépassant pas 2.17 ‰) en Europe et en Tunisie. Mais, dans ce travail, Il a signalé pour la première fois la présence de l’espèce Mercierella enigmatica dans les eaux saumâtres du lac de Tunis où la salinité est autour de 38-39 ‰, et peut dépasser 55 ‰ en été. Cette espèce se développe prodigieusement dans le lac de Tunis, et forme avec ses tubes des colonies exubérantes au milieu du lac appelées par les pêcheurs "choux-fleurs". Il ressort de ce travail que Mercierella enigmatica peut supporter des variations très étendues de salinité, et apparait ainsi comme un serpulien d’eau salée, essentiellement euryhalin qui se serait adapté à l’eau saumâtre des canaux et des estuaires.
  • Sur la présence d’Artemia salina L. dans les anciens ports de Carthage.

    Heldt, Henri. (Station Océanographique de Salammbô (SOS), 1926)
  • La photographie d'aquarium.

    Heldt, H. (Station Océanographique de Salammbô (SOS), 1927)
    L'auteur présente et décrit des techniques pour améliorer la qualité des prises de vues au modèle des aquariums en se basant sur la lumière solaire, la lumière électrique et la photographie au magnésium.
  • La mue chez les poissons

    Heldt, H. (Station Océanographique de Salammbô (SOS), 1927)
    Observations de cas de mues en aquarium chez deux espèces communes de poissons de mer : la rascasse brune (Scorpaena porcus) et le dactyloptère volant (Dactylopterus volans).
  • Premières captures de civelles dans le lac de Tunis.

    Heldt, Henri; Heldt, Jeanne (Station Océanographique de Salammbô (SOS), 1928)
    In this document, the authors make a comparison between the huge quantities of glass eels caught on the Atlantic and the Mediterranean coasts of European countries (France, Italy, Spain) and Tunisia where glass eels and elvers enter lakes by small numbers. The authors explain this phenomenon by the lack of supply of freshwater in Tunisian lagoons including the Lake of Tunis.
  • Sur la présence d'un cysticercoide chez Artémia salina L.

    Heldt, Henri. (Station Océanographique de Salammbô (SOS), 1926)
  • Notice sur les Cyprinodons du lac Nord de Tunis.

    Roule, L. (Station Océanographique de Salammbô (SOS), 1926)
    The document deals with the presence of Cyprinodon fasciatus in the Northern Lake of Tunis and also presents the reporting of this fish species by several authors and its nomenclature table. This document describes the geographical distribution of the species and its morphological features.
  • Le venin de quelques poissons marins.

    Phisalix, M. (Station Océanographique de Salammbô, 1931)
    L’auteur étudie l'action des venins de poissons (Trachinus draco et Scorpœna porcus) en les injectant à des animaux du laboratoire pour comprendre leurs modes d'action et les comparer aux venins des Vipéridés.

View more